Comment aborder une fille ?

Nous croisons souvent de jolies filles dans la rue, mais combien en abordons nous réellement, alors que nous le souhaitons si fortement.

Avec une première étape je vais vous fournir des phrases qui ont fait leurs preuves, des méthodes que j’utilise quasiment tous le temps, bien sûr cela va vous demander un effort afin de paraître à l’aise, et pouvoir aborder aussi bien dans la rue, que sur un parking, dans un parc alors qu’elle savoure un bon livre et que si elle est réceptive, peut être que vous arriverez à avoir son téléphone, soit la revoir à une soirée festive, l’amener au restaurant, ce sera de bon goût dans un italien gastronomique …

Voici quelques phrases qui vous aiderons à vous lancer :

  • Salut, j’étais là-bas, je tes vue, et j’ai adoré ton style.

Phrase sans sous-entendu passera toute seule et sera donc facile à employer

Maintenant légèrement plus orienté, mais non déplacée :

  • Salut, je sortais du métro, et je tes trouvée toute mignonne.

Celle-ci vient de démontrer que vous vous intéressez directement à elle.

Puis nous pouvons voir pour y aller moins direct, mais qui ne lui fera pas peur et voudra peut-être en savoir plus

-Eh salut, ce n’est pas toi que je vue à la soirée à coté il y a quelques jours ?

Elle pourrait vouloir en savoir plus histoire de rencontrer plus de monde, faire des relations, qui n’aiment pas être bien entourés, c’est toujours agréable et parfois pratique d’avoir de bonnes attaches avec son entourage.

Par exemple, j’ai eu à déménager il y a 2 ans, j’ai étais heureux d’avoir 10 personnes, peu ont eu à faire beaucoup d’efforts ce qui fait que les fois suivantes, pour d’autres déménageurs, à plusieurs nous avions toujours autant de mains d’œuvres !

Pour revenir sur ce qui nous intéresse, voici une autre approche d’une fille, pour bien commencer à draguer surtout si elle est bien habillée

  • Salut, je sortais du magasin de vêtements, et j’ai vu que tu étais très classe, j’ai eu envie de t’aborder

Maintenant abordons d’une manière différente une fille lorsqu’elle lit un livre :

C’est « tel livre » ?

Si vous êtes trompé ce n’est pas grave, surtout si elle vous dit son titre, je pouvais si vous connaissez, bien sûr ne pas raconter sa fin, mais parler brièvement d’un des personnages, mais sans détailler pour surtout ne pas trahir ce qui va se passer !

A la fac, aborder peut être aussi facile, du genre

J’aime bien ta robe, ça te va bien.

Related posts

Leave a Comment